Visuel par défault

Quel Pays Houdanais demain ?

>> Retour

Quel Pays Houdanais demain ?

La Région Île de France conduit un programme de consultation et de concertation dans le cadre de l’élaboration du SDRIF-E 2040

Il s’agit notamment de voir comment la région gardera à l’horizon 2040 ses objectifs de développement économique, de logements, de services tout en répondant aux objectifs de sauvegarde de la biodiversité, de la transition énergétique, de la sauvegarde des espaces naturels et agricoles, etc, en tenant compte des exigences règlementaires comme l’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN) qui s’imposent déjà.

Le Pays Houdanais a été invité à présenter la position d’un territoire rural.

Depuis longtemps le Pays Houdanais milite pour un développement maîtrisé et équilibrant logement, emploi, services tout en respectant environnement, paysages, espaces naturels.

Cela veut dire que notre région rurale ne doit pas accueillir que des logements. Si c’était le cas, nous transformerions le Pays Houdanais en zone dortoir avec des habitants faisant des allers retours vers les bassins d’emplois et qui demanderaient de plus en plus de services à leurs communes et à la communauté de communes.

Travailler au plus près de son lieu d’habitation est certainement une des règles principales qui devrait s’imposer dans l’aménagement du territoire. C’est la meilleure façon de réduire les déplacements et de permettre des mobilités décarbonées, de redonner du temps à consacrer à sa famille, à ses loisirs, à la qualité de vie.

Le Pays Houdanais a bien des atouts pour accueillir de l’activité créatrice d’emplois, encore faut il que demain le SDRIF le permette et que les PLU de nos communes, les associations de défense de l’environnement, les habitants l’envisagent aussi.

La loi ZAN (zéro artificialisation nette) devra être appliquée avec pertinence et mesure dans notre région: nous n’avons pas des hectares et des hectares de friches à recycler ou à renaturer. Il faudra bien assurer la disponibilité de terrains pour accueillir de l’emploi.

Actuellement le stock de terrains à vocation économique dans les PLU du Pays Houdanais est de l’ordre d’une dizaine d’hectares ce qui laisse espérer la création de 3 à 400 emplois alors que dans le même temps ces mêmes PLU permettraient l’arrivée de 3000 à 3500 actifs

C’est cette situation que je suis allé plaider dans le débat organisé au siège de la Région il y a quelques jours. J’espère que les travaux du SDRIF en tiendront compte mais il faudra aussi qu’en Pays Houdanais nous acceptions de consacrer un peu plus de possibilité foncière au développement économique en réduisant un peu celle donnée au logement.

Ce sera un des volets importants au centre du « projet de territoire du Pays Houdanais » qui va être lancé.

Ce projet fera l’objet d’une large concertation dans laquelle habitants, acteurs économiques, agriculture et associations seront parties prenantes.

    

  

  

 


Nous contacter

Newsletter