Visuel par défault

Adainville

>> retour


Le Village a changé de nom au fil des siècles, passant de Adevilla, à Adenevilla, à Adenvilla, puis Adeinville pour enfin devenir Adainville au VIIème siècle.

De l'anthroponyme Adda, et du latin villa, "ferme", "domaine" Adainville est nommée avec deux autres communes en 768, lors de la donation, par Pépin le Bref, de la Forêt de l'Yveline à l'Abbaye de Saint -Denis, donation confirmée par Charlemagne en 771.

Au début du XIIème siècle, les moines de Grandchamp avaient droit de chasse et possédaient un pré à Adainville; Hugues d'Anneau et Amaury de Montfort y étaient seigneurs en partie. Dans la première moitié du XIIIème siècle, la famille de Montpinçon y était seigneur dominant. La taxe de guerre imposée par Charles VI, en 1392, fut de seize francs d'or. La commune faisait partie du baillage de Gambais et pour les affaires importantes et crimnelles, elle relevait de la justice de Montfort l'Amaury.

Dans le milieu du XVIème siècle, les de Morant de la Jaulnière, Etienne Faulcirier, Philippe de Hallot et Jean Le Pelletier étaient seigneurs, chacun pour partie de la terre d'Adainville. Françoise de Cremainville, épouse de Louis d'Allonville, devenue veuve, épousa en l'année 1600, Christophe de Maillard, sieur du Breuil. En 1680, Jean et Sébastien Malo, possesseurs de plusieurs terres aux environs, étaient également seigneurs de la terre d'Adainville.

En 1758, cette seigneurie appartenait à M. Du Tartre de Bourdennay, payeur des rentes. Cette terre avait droit de haute, moyenne et basse justice, droits honorifiques dans la paroisse, droits de chasse et de pêche, cens, rentes, moulins, colombiers à pied et pressoir. Elle était composée de trois fiefs et relevait du prieuré d'Argenteuil, appartenat à l'Abbaye de Saint-Denis. Le droit concédé par Pépin le Bref était donc toujours en vigueur.

Vers le milieu du XIXème siècle, on voyait encore, au hameau du Coudray, les ruines d'un vieux château ayant appartenu à la famille de Mohrant, alliée à la famille de la Brune. Ce château fut construit dans le premier quart du XVIIème siècle, par Charles de Mohrant, sieur de la Perruche et du Coudray. Au hameau de la Jaulnière, existait également un château ayant appartenu à Messire Louis de Maillard, chevalier, puis avant la révolution, à une demoiselle de Malbranche.

Ce château a été démoli puis reconstruit entièrement par le docteur Bouvyez Jules Savinien, qui tenait ce domaine de son père M. Bouvyez Auguste Savinien, qui lui-même le tenait de Mlle de Malebranche. L'église d'Adainville, dédiée à Saint-Denis est du XIVème siècle, offre un choeur lambrisé, classé depuis 1909, Monument Historique. Sous l'ancien régime, cette paroisse dépendait du diocèse de Chartres et élection de Montfort l'Amaury. Celle-ci au fil des siècles subit de nombreux avatars, dont un incendie pendant la guerre de 100 ans qui brûla toute la partie centrale. Le territoire de la commune est concerné par la présence de vestiges archéologiques, tel que l'Eglise Saint-Denis, en partie des XIIème et XIIIème siècles, qui possède une façade et un portail du XVème. Egalement les vestiges d'un vieux château au hameau du Coudray, hameau en voie de désertion. Site médiéval et moderne. Ou bien encore la Tuilerie associée à une carrière d'argile, visible sur la carte de Chasses du Roy (XVIIIème siècle). Cette carrière est exploitée depuis l'époque gallo-romaine comme l'attestent les tessons antiques découverts lors de l'exploitation du banc d'argile. Site antique et moderne. Adainville est donc une commune rurale qu'il convient de préserver. Les nombreuses prairies et les espaces boisés importants confèrent à ce territoire un caractère particulier.

 

Maire
M. Jean-Marc RAIMONDO

Adjoints
M. Hervé BARBIER - 1er adjoint 
Mme Francesco MINGOIA - 2ème adjoint 
M. Clément BRIANDET - 3ème adjoint 

Conseillers
Mme Amandine LEFEVRE 
M. Edouard ODIER
M. Patrice HERPE
M. Frédéric BRUNNQUELL
Mme Carole FORTE 
Mme Claire MASSE
M. Patrick LEROUX 
M. Jean-Yves DOIN
Mme Laurence CAUNET
Mme Viviane MARTIN-POUYET
M. Alexandre FANYO

1 GRANDE RUE 78113 ADAINVILLE

 

 

Lundi – jeudi : 14H-17H / Mardi 14H-19H / Vendredi 14H-16H/ Samedi 10H-12H

Courriel : mairie@mairie-adainville.fr
Site: www.mairie-adainville.fr

Téléphone : 01.34.87.03.24

Fax : 01.34.87.00.78

AgendaRSS
Conte musical « J’ai descendu dans mon jardin »
samedi 03 octobre 2020

« Tu sais pourquoi je ramène ma fraise ? Pour te raconter des salades ! Des histoires que j'ai semées dans mon jardinet, elles ont germé, poussé et aujourd'hui nous allons les récolter...
Pour faire pousser une graine, il faut de la terre et… de l’amour, il faut du soleil et… de l’amour, il faut du temps et… de l’amour, il faut de l’eau et… UN ARROSOIR ! 

Plic ! Ploc ! S’il pleut, plus besoin de travailler ! C’est le ciel qui fait tout le boulot ! » Venez assister au conte musical « J’ai descendu dans mon jardin », animé par trois petits points et compagnie.

Samedi 3 octobre à 16h30
Public : à partir de 3 ans
Gratuit

Réservation obligatoire
Médiathèque Jean FERRAT
31, rue d’épernon - 78550 HOUDAN
Tél. 01 30 46 35 85

 

Atelier Bande Dessinée
mercredi 14 octobre 2020

Viens découvrir l’univers et les personnages de la BD et créer ton propre monde fabuleux. Pour cela il te faudra inventer et imaginer une histoire et la mettre en dialogue avec des bulles.
Tout cela se fera bien sûr en présence et avec l’aide Jean-Christophe Morandeau scénariste et illustrateur de BD.

Mercredi 14 octobre de 14h30 à 17h00
Tout Public : à partir de 7 ans 

Réservation obligatoire
Médiathèque Jean FERRAT
31, rue d’épernon - 78550 HOUDAN
Tél. 01 30 46 35 85

 

Tout l’agenda


Nous contacter

Newsletter