Visuel par défault

Boissets

>> retour


La tradition indique qu’au Moyen Age, Boissets se situe aux environs de l’ancienne ferme de la Tasse. Mais, durant une guerre entre le seigneur  de Montchauvet et celui de la Ville L’Evêque, tellement meurtrière que la Vaucouleurs ensanglantée change de couleur trois fois le même jour, le village est entièrement rasé et déplacé.

En 1090, le seigneur de Civry contrôle la paroisse de Boissets. Il donne l’Eglise Saint-Hilaire à l’Abbaye de Coulombs qui partage avec l’Abbaye de Haute-Bruyère la dîme de Boissets jusqu’à la révolution. Lieu de passage, Boissets abrite en 1590 le campement de l’armée du duc de Mayenne avant la bataille d’Ivry. En 1614, Boissets a son propre seigneur, Denis Vialard, écuyer. Parmi ses successeurs se trouvent Louis de Colbert en 1712, puis Jacques Béranger, substitut du procureur général du Grand Conseil, en 1750. La paroisse est supprimée en 1807, et réunie d’abord à Civry-La-Forêt puis à Tilly, tandis que l’église Saint –Hilaire est érigée en chapelle vicariale en 1825. Boissets qui appartient avant la Révolution à l’élection de Dreux, est rattaché au canton de Dammartin-en-Serve en 1790 et à celui de Houdan en 1802.

Comme tous les petits villages ruraux de la région, Boissets a perdu toute activité commerciale à la fin du XXe siècle. Le dernier café-épicerie est fermé au début des années 1980. Le secteur agricole, dans lequel l’élevage des volailles, le commerce des œufs et l’élevage équin tiennent une place importante.

Jacques CHEIX : MAIRE
Thierry MAILLIER : 1er Adjoint
Valérie QUÉRÉ : 2ème Adjoint
Daniel GROSSE : 3ème Adjoint et Sylvie SIVY Conseillère Municipal Délégué

Place de la Mairie 78910 BOISSETS

 

Lundi 15 h – 18 h ; Jeudi 9 h – 12 h et le 4ème samedi du mois de 10 h à 12 h
Permanence des Elus le samedi de 11 h à 12 h

 


Courriel :    mairie.boissets@wanadoo.fr

Tél :    09 62 24 87 60
Fax  :    01 30 42 57 46